about-me variable
AfricaMuseum vous invite à son événement

Les ex-mineurs à Lubumbashi (RD Congo) et la question de la nostalgie

À propos de cet événement

Les ex-mineurs à Lubumbashi (RD Congo) et la question de la nostalgie

MuseumTalks

Daniela Waldburger

En 2003, les mineurs de la Gécamines (ancienne Union Minière du Haut-Katanga (UMHK)), une société minière de Lubumbashi (RD Congo), ont perdu leur emploi suite à un accord entre le gouvernement congolais et la Banque mondiale pour libéraliser le secteur minier.

Cette communication porte sur un projet de recherche parmi et avec le Collectif des ex-agents de la Gécamines ("Départs Volontaires"), ex-ouvriers de l'Union Minière du Haut-Katanga/Gécamines à Lubumbashi (RD Congo).

Leur vie (professionnelle) est marquée par un grave déclin économique qui se traduit par une immense nostalgie. « C'était bien à l'époque ! » est une phrase qui revient très souvent et qui sert de point de départ pour parler :

a) des stratégies linguistiques pour faire face à la perte de revenus qui a radicalement changé la perception de la vie parmi les ex-ouvriers

b) de leur récit principal en tant que stratégie de lutte pour l'indemnisation après la perte de leur emploi en 2003.

Comment est née l'idée de ce projet ? Quelles sont les questions de recherche et les méthodes qui l'ont accompagné ? Que pouvons-nous apprendre de ce projet de recherche et pourquoi est-il aussi important pour la relation entre la Belgique et la RDC ?

Exposition Centre d‘Art Waza, Lubumbashi, juillet 2019

©COLBY

photo © Daniela Waldburger

À propos de l'oratrice

Daniela Waldburger est maître de conférences (swahili, linguistique) au département d'études africaines de l'Université de Vienne. De 2017 à 2020, elle a également été chercheuse post-doctorale dans le cadre d'un projet financé par le Fonds scientifique autrichien. Son projet de livre actuel se base sur les données des séjours de recherche liés à ce projet à Lubumbashi (RD Congo) et se concentre sur la nostalgie des anciens mineurs.

Ses autres centres d'intérêt en matière de recherche comprennent la sociolinguistique, l'analyse du discours et, de manière générale, les questions relatives à l'utilisation ou à la mauvaise utilisation de la langue et du pouvoir, la langue et les littératures swahilies, les variétés swahilies et les approches, notamment les méthodes de recherche.