about-me variable
Miroir Social vous invite à son événement

Départs individuels non remplacés : comment peser sur la face cachée des restructurations permanentes ?

À propos de cet événement

Licenciements individuels, démissions, ruptures conventionnelles, non-reconductions des CDD et des contrats d'intérim, départs à la retraite… Ces départs individuels quotidiens de l’entreprise ne sont pas toujours remplacés et les suppressions de postes qui en découlent ne donnent pas lieu à information-consultation des CSE : c'est la face cachée des micro-restructurations permanentes en œuvre dans de nombreuses entreprises pour gérer les réductions des effectifs.

Le besoin de vigilance des élus sur ces réorganisations rampantes s'impose d'autant plus que les projecteurs sont aujourd’hui braqués sur les restructurations collectives (PSE, PDV, RCC, APC...), particulièrement médiatiques alors que ces dernières ne constituent que la partie émergée de l’iceberg des suppressions de postes et des inscriptions à Pole Emploi.

> Comment les représentants du personnel peuvent-ils mieux identifier et réagir face à ces restructurations qui interviennent tout au long de l’année ?

> Comment mesurer et limiter les incidences de ces restructurations courantes sur les conditions de travail des salariés ?

Pour poser le sujet et en discuter :

  • Annie Jolivet, Chercheuse au Centre d'études de l'emploi et du travail du Cnam
  • Wahiba Kherzi, Administratrice CGT au FASTT (Intérim)
  • Frédéric Guyonnet, Président du SNB CFE-CGC (Banques)
  • Anousome Um, Délégué syndical central adjoint SUD Télécom (Le cas Mobipel)

Avec le regard de Julien Sportes, Président de Tandem Expertise

Animé par Rodolphe Helderlé

Proposé par

  • Membre de l'équipe
    M
    Rodolphe Helderlé Responsable éditorial @ Miroir Social

  • Intervenant externe
    I
    Julien Sportes Président @ Tandem Expertise

Miroir Social

L'information double face

Agence de veille sociale et média participatif