about-me variable
Storia Mundi vous invite à son événement

Aux origines de l'Ukraine et de la Russie : l'histoire médiévale des Slaves orientaux

À propos de cet événement

Comment ça marche ?

Cette conférence est gratuite. Elle dure 1h environ et sera suivie d'un moment d'échange avec le conférencier.

Pour vous inscrire, renseignez votre adresse e-mail ci-dessus et cliquez sur "je m'inscris". Complétez ensuite votre inscription par votre nom et prénom, sans vous soucier de l'avatar !

Et si vous n'êtes pas disponible au moment du direct, inscrivez-vous quand même. Sitôt le direct terminé, la conférence sera accessible en replay : vous pourrez ainsi la regarder où et quand vous voulez !

On dit souvent - et c'est presque vrai – que l'Ukraine est le berceau de la Russie.

Dès lors, on peut se demander pourquoi ces deux États sont désignés par des noms différents.

Pour répondre à cette question, il faut commencer par reformuler nos prémices dans le but de les préciser.

Reprenons donc : le territoire de l'actuelle Ukraine correspond à une partie - mais une partie seulement - du premier État des Slaves orientaux lequel fut fondé au milieu du IXème siècle de notre ère.

Les historiens désignent cet État par des noms différents : la Rus' de Kiev, la Kiévie ou la Ruthénie par exemple. Mais jamais - notons-le - ils ne le désignent ni comme l’Ukraine, ni comme la Russie. Et ceci pour une bonne raison : entre hier et aujourd’hui, entre la Rus’, la Russie et l’Ukraine, les différences l’emportent sur la continuité.

Quoi qu'il en soit et quel que soit le nom qu'on lui donne, la Ruthénie connut son apogée au milieu du XIème siècle sous le règne de Iaroslav le Sage. Kiev en était alors la capitale indiscutée.

L’histoire troublée des siècles qui suivirent cette trop courte apogée vit l’immense territoire de la Rus’ de Kiev se fragmenter en plusieurs ensembles régionaux, chacun évoluant ensuite selon des modalités propres. C’est à cette époque que s’esquissent les contours de la Russie et de l’Ukraine telles que nous les connaissons aujourd’hui.

C’est pourquoi, reparcourir ensemble la longue histoire médiévale des Slaves orientaux nous permettra de comprendre à la fois les liens qui rapprochent l’Ukraine et la Russie mais également les différences qui les éloignent l’une de l’autre.


Votre conférencier :

Laurent Lanfranchi est historien et directeur de Storia Mundi.


Les dates à retenir :

861 : Les habitants de Novgorod font appel à Rurik.

965 ou 968 : Sviatoslav détruit l’empire khazar.

988 : Baptême de Vladimir qui épouse Anne, sœur de l’empereur byzantin Basile II le Bulgaroctone.

1015-1054 : Règne de Iaroslav le Sage, fils de Vladimir.

1051 : Anne de Kiev épouse Henri Ier de France.

1236 : L’armée mongole de Batou Khan envahit la Russie. Riazan est détruite. Moscou est détruite deux ans plus tard et Kiev est prise et détruite en 1240.

1240 : Victoire du prince Alexandre sur les Suédois sur les bords de la Néva, d’où son surnom d’Alexandre Nevski.

1242 : « Bataille des glaces » sur le lac Peïpous. Alexandre Nevski écrase les chevaliers Porte-Glaive.

1286 : Novgorod intègre la Hanse.

1380 : Victoire de Dimitri Donskoï à Koulikovo contre les Mongols.

1422-1427 : André Roublev travaille à l’iconostase de la Sainte Trinité au monastère de La Trinité-Saint-Serge.

1462-1505 : Règne d’Ivan III à Moscou : Il rassemble les terres russes, s’affranchit du joug mongol et étend la Russie à l’ouest aux dépens de la Lituanie.

1534-1584 : règne d’Ivan IV le Terrible qui accède au trône à… quatre ans.

1564 : Impression du premier livre en Russie : il s’agit d’un recueil des Actes des Apôtres.

1582 : A la demande des Stroganov, l’ataman Ermak entreprend la conquête de la Sibérie.

1601 – 1613 : Temps des troubles.

1613 : Le zemski sobor porte Michel Romanov sur le trône.

1653-1654 : Réforme du patriarche Nikon qui entraînent le schisme ou Raskol des « vieux croyants ».

30 mai 1672 : Naissance à Moscou du futur Pierre le Grand.


À lire pour aller plus loin :

Les sources :

  • Nestor, La chronique de Nestor
  • Anonyme, Le dit de la campagne d'Igor
  • Anonyme, Ilya Mouromets : Et autres héros de la Russie ancienne

Essais :

  • Tamara Kondratieva,  La Russie ancienne
  • Pierre Gonneau et Aleksandr Lavrov, Des Rhôs à la Russie, 730-1689
  • François-Xavier Nérard et Marie-Pierre Rey, Atlas historique de la Russie
  • Jean-Pierre Arrignon, La Russie médiévale

Romans, récits, témoignages :

  • Vladimir Volkoff, Vladimir, le soleil rouge
  • Michael Ennis, Byzance
  • Vladimir Volkoff, Les hommes du tsar


{{01_Histoire;05_Époque médiévale et Renaissance;12_Histoire politique et sociale;17_Histoire de la Russie}}

Proposé par

  • Membre de l'équipe
    LL M
    Laurent Lanfranchi

  • Intervenant externe
    LL I
    Laurent Lanfranchi

  • Intervenant externe
    EB I
    Eleonora Ballinari

Storia Mundi

Découvrir - comprendre - partager

Storia Mundi vous propose des conférences d'histoire, d'histoire de l'art et de sciences humaines