about-me variable
Storia Mundi vous invite à son événement

Napoléon et la mort: des conceptions intimes à la vision historique

À propos de cet événement

Il y a deux cents ans s'éteignait Napoléon 1er.

Cette mort a fait débat dès le lendemain du 5 mai 1821, et sa commémoration revient aujourd'hui encore au cœur du débat politico-historique.

Mais s'il a été beaucoup écrit, décrit, spéculé sur l'événement de cette mort à Sainte-Hélène, très peu de place a été faite à l'étude des rapports que Napoléon a entretenus avec la mort tout au long de sa vie et à ses conceptions autour du sujet.

Sous cet angle particulier, entre psychologie, superstition, religion et préparation de la légende, plongeons dans la pensée et l'environnement culturel du personnage le plus scruté de l'histoire.


Votre conférencier :

Licencié en Histoire, diplômé d'HEC et de d’Études politiques, officier de réserve, est passionné par l'époque napoléonienne, l'histoire militaire et l'antiquité romaine, auxquelles il consacre de nombreuses conférences.


Les dates à retenir :

15 août 1769 : Naissance de Napoléon Bonaparte à Ajaccio.

1778 : le père de Napoléon est nommé député de la noblesse aux États généraux de Corse près du roi, et emmène ses deux fils sur le continent.

1779 : Napoléon intégrè l'École royale militaire de Brienne-le-Chateau.

1785 : il obtient son diplôme d’officier et rejoint alors son premier régiment, à Valence.

À partir de 1787, Napoléon alterne séjours en Corse et à Paris. À Ajaccio, il participe à la vie politique en tant que artisan du rattachement de la Corse à la France.

10 août 1792 : il assiste à la prise des Tuileries.

1796 : le Directoire nomme Napoléon commandant en chef de l’armée d’Italie pour soutenir les révolutionnaires italiens.

1798 : Napoléon est envoyé par le Directoire en Égypte, afin de contrer l’influence de l’Angleterre qui commerce avec ce pays.

1799 : Coup d’État du 18 brumaire et installation du Consulat.

1800 : La 2me campagne d'Italie.

15 juillet 1801 : signature du Concordat, traité entre le Vatican et la France.

18 mai 1804 : le Premier Empire est proclamé et le Premier Consul devient Empereur sous le nom de Napoléon Ier.

2 décembre 1805 : Napoléon écrase les troupes russes et autrichiennes à Austerlitz.

1808 : campagne d'Espagne.

1809 : campagne d'Autriche.

1812 : Napoléon envahit la Russie. Les conditions climatiques et les Cosaques provoquent d'effroyables pertes : des 600 000 hommes qui composaient la Grande Armé, seuls 20 000 soldats rentrent en France.

1813 : campagne d'Allemagne et défaite de Napoléon à Leipzig.

1814 : campagne de France et abdication de Napoléon, qui est exilé à l'île d'Elbe.

1814-1815 : Congrès de Vienne.

1815: Napoléon retourne sur le continent pour reprendre le pouvoir. Défaite des Français le 18 juin à Waterloo. Napoléon capitule le 22 juin.

17 octobre 1815 : Napoléon est exilé sur l’île de Sainte-Hélène, où il meurt le 5 mai 1821.


A lire pour aller plus loin :

Jean-Paul Kaufmann, La Chambre noire de Longwood, éd. La Table Ronde, 1997 (rééd. poche Folio).

Louis Chardigny, L'Homme Napoléon, éd. Perrin, 1987 (rééd. poche Tempus).

Emmanuel de Las Cases, Mémorial de Sainte-Hélène, 2 vol., éd. Pléiade Gallimard, 1935.


{{01_Histoire;07_Époque contemporaine;12_Histoire politique et sociale;18_Histoire de la France}}

Proposé par

  • Membre de l'équipe
    LL M
    Laurent Lanfranchi

  • Intervenant externe
    JR I
    Jean Richardin

Storia Mundi

Découvrir - comprendre - partager

Storia Mundi vous propose des conférences d'histoire, d'histoire de l'art et de sciences humaines