about-me variable
Virbac France vous invite à son événement

Suprelorin® - L'implant de desloréline chez le chat mâle : Indication & Utilisation

À propos de cet événement

La stérilisation chez le chat est un sujet d’actualité qui présente des enjeux particulièrement importants.

Dans ce contexte, une nouvelle loi destinée à promouvoir le bien être animal et lutter contre la maltraitance a été votée fin 2021, avec un parti pris pour la stérilisation des chats et en particulier l'intérêt que cela représente afin de contrôler les populations.

Si la question même de l’intérêt de la stérilisation n’est plus à démontrer, le moyen d’obtenir une infertilité et une suppression des comportements liés aux hormones sexuelles (pouvant être particulièrement difficiles à vivre chez le chat d’intérieur) est au cœur de très nombreuses publications récentes autour de Suprelorin®.

Découvrez la nouvelle indication de Suprelorin® 4,7 mg, pour l'induction de l'infertilité temporaire chez le chat mâle et la suppression des comportements indésirables ainsi que son utilisation en pratique.


Format : 45 min + questions/réponses

Profil : Vétérinaires

Le replay sera accessible sur simple inscription.


Mentions légales :

SUPRELORIN® 4,7 mg implant pour chiens et chats. Composition : 4,7 mg de desloréline (sous forme d’acétate de desloréline). Espèces cibles : Chiens, chats (mâles). Indications : chiens mâles : Induction d’une infertilité temporaire chez les chiens mâles non castrés, à maturité sexuelle, et en bonne santé. Chien femelle prépubère: Induction d’une infertilité temporaire pour retarder le premier œstrus et les premiers signes de chaleurs et pour éviter une gestation à un jeune âge chez les chiennes immatures sexuellement , non stérilisées et en bonne santé. L’implant doit être administré entre 12 et 16 semaines d'âge. Chat mâle: Induction d’une infertilité temporaire et suppression des odeurs des urines et des comportements sexuels tels que la libido, les vocalisations, le marquage urinaire et l’agressivité chez les chats mâles non castrés âgés de plus de 3 mois. Contre-indications : Aucune. Effets indésirables : Toutes les espèces cibles: Chez les animaux prépubères, la gonadectomie chirurgicale et la suppression hormonale peuvent retarder la fermeture des cartilages de croissance des os longs, généralement sans conséquences cliniques ou pathologiques. Chien (mâle et femelle) : Un œdème modéré ou la formation de croûtes au site de l’implant ont été fréquemment observés pendant 14 jours au cours des études d’innocuité et d’efficacité. Une dermatite localisée, pouvant durer jusqu’à 6 mois, a été fréquemment rapportée au cours d’un essai de terrain. Au cours de la période de traitement, de rares effets cliniques ont été rapportés : De rares cas d’effets sur le pelage (p.ex perte de poils, alopécie, modification du pelage), d’incontinence urinaire et de symptômes associés à la désensibilisation (p.ex diminution de la taille et de l’activité des testicules, prise de poids) ont été signalés pendant la période de traitement. Dans de très rares cas, il est possible qu’un testicule remonte par l’anneau inguinal. Une augmentation transitoire de la libido, une augmentation de la taille des testicules et une douleur testiculaire immédiatement après l’implantation ont été très rarement signalées. Ces signes ont disparu sans traitement. Un changement transitoire du comportement avec développement d’une agressivité a été très rarement rapporté. Chez l'Homme et l'animal, les hormones sexuelles (testostérone et progestérone) modulent la susceptibilité de faire des convulsions. Des convulsions épileptiformes ont été observées dans de très rares cas et ont été rapportées en moyenne 40 jours après l’implantation, le délai moyen d’apparition des signes était de 14 jours après celle-ci, au plus tôt le jour même et au plus tard 36 semaines après l’implantation. Chat : Des réactions locales transitoires, consistant en une rougeur et une douleur ou une sensation de chaleur, ont été fréquemment observées le jour de l’implantation. Dans une étude de terrain, des gonflements (< 5 mm) modérés ont été fréquemment observés jusqu’à 45 jours. Dans une étude de laboratoire, un gonflement sévère (> 4 cm) persistant pendant plus de 7 mois a été rapporté chez 1 chat sur 18. Chez les chats mâles à maturité sexuelle, une augmentation temporaire de l’activité sexuelle et des fugues peut être observée dans les premières semaines suivant l’implantation. L’augmentation de l’appétit et la prise de poids sont des effets connus de la stérilisation. Chez certains chats traités, le poids corporel peut augmenter jusqu’à 10 % pendant la période d’effet. Catégorie : Liste I. A usage vétérinaire. A ne délivrer que sur ordonnance.

Proposé par

  • Intervenant externe
    I
    Juliette Roos-Pichenot DMV, Dipl ECAR

    Spécialiste en reproduction animale

Virbac France

Vous êtes là pour eux, nous sommes là pour vous.

Depuis plus de 50 ans, Virbac est témoin de votre engagement et vit au rythme de vos actions, de vos décisions et de vos attentes.
Nous sommes là pour faciliter l'exercice de votre métier, pour vous accompagner et vous conseiller.
Ensemble nous faisons avancer la santé et le bien-être des animaux.